Coucou, me revoilou....

Après avoir (encore) délaissé mon blog pendant très longtemps, me voici de retour.

Pour la petite histoire, depuis la rentrée des classes de septembre (euh oui on est à la fin de l'année scolaire là), il y a eu quelques péripéties.

Tout d'abords, Urbinu, notre chien s'est fait frappé par un voisin (les humains sont parfois d'une cruauté incompréhensible). Résultat, il ne pouvais plus se lever et s'est beaucoup déshydraté. Nous l'avons donc perfusé (même à la maison) et avons découvert qu'il s'était fait tirer dessus par son ancien maître à coup de fusil (j'ai trouvé Urbinu dans la rue et tout semblait indiquer qu'il avait été battu, mais là c'est le summum de la connerie humaine), mais également par un gamin du quartier à coup de carabine à air comprimé...

Perf Urbinu 2

Et puis ce fut au tour de Louvois, mon cher équidé, sauvé un an plus tôt de la boucherie, qui nous a fait un choc anaphylactique suite à l'injection d'un antibiotique, qui a mené à une sorte de collapsus au niveau du cerveau et a une sévère déshydratation, suivie de violentes coliques.

Les vétérinaires le donnaient pour mort et nous avons lutté 2 semaines avec Laurence qui tient le ranch ou Louvois est en pension pour trouver les traitements nécessaires, surtout ici, en Corse, ou il est difficile de se procurer assez de matériel et de traitements pour une si longue durée (nous avons vidé les stocks de poches de ré-hydratation de toute la Haute-Corse et il nous en manquait encore). Laurence a passé deux semaines quasiment sans dormir (2heures tous les deux jours), a posé des perfs (c'est une surdouée, vraiment), l'a traité au fur et à mesure que les symptômes évoluaient, c'est une vraie warrior, et moi j'étais totalement démunie...

 

 

P1000814

P1000812

Ces photos ont été prises durant les rares moments où Louvois se sentait un peu mieux, on décompressait alors en riant car le stress était omniprésent...

Un grand merci à tous ceux qui ce sont relayés (car soit je travaillais, soit je courrais les vétos pour avoir des traitements, faire des analyses de sang...), ceux qui nous ont aidés en apportant des lampes, de la nourriture et leur soutient moral. De quoi nous réconforter, la solidarité n'est pas morte. Et surtout un énorme merci à Laurence qui a tenu le coup jusqu'au bout, a remonté le moral du cheval par tout les moyens possibles pour qu'il continue de se battre. Et enfin merci Loulou, t'est un vrai gagnant, un warrior, car même les vétos n'ont pas compris comment tu n'étais pas mort (à plusieurs reprises et pour différentes raisons, nous aurions dû te perdre).

Aujourd'hui, tout va bien pour mon gros Loulou, même si je ne peux plus le monter en raison de ma santé, mais ça c'est pour après...

P1010032

Et puis, il y a eu les heures supplémentaires à paquets (mon chef est très souvent en vacances et n'est pas remplacé, alors je fais double boulot), mais aussi les activités de mon petit loulou, Jean-Christophe qui a fait de l'athlétisme deux fois par semaine plus les week-end de compétition....

Bref, je n'ai pas eu le temps d'alimenter mon blog ni trop pour créer....

Et puis depuis trois mois et demi, je ne peux plus monter à cheval... Rien de grave, je suis juste enceinte... de jumeaux. Encore un grand chamboulement dans nos vie. Bien sûr, j'ai plein de projets, d'envies, mais surtout beaucoup de fatigue et beaucoup (trop) de démarches...

Mais comme je suis arrêtée (et oui je ne peux plus faire mon boulot de manutention), je crois que je vais me remettre à la couture et même au scrap...

Alors a plus, et merci de rester fidèle au blog, bien pauvre depuis une bonne année.