Bonjour,

Voici quelques temps que nous sommes de retour de vacances. Promis je vais vous montrer quelques photos mais aussi le projet de l'atelier que j'ai animé à Bretteville-En-Saire (super sympa).

Mais pour l'instant, si je n'ai pas donné signe de vie, c'est que,d'une part les beaux jours ont fait que je me dois de passer un peu plus de temps à l'extérieur avec Petit Loup et d'autre part, que je me suis découverte une envie de coudre des vêtements. Et oui, une étape de plus franchie, après la couture d'objets usuels ou déco, me voici dans la confection.

Pour ce faire, je me suis rendue en librairie et me suis offerte deux livres de couture japonaise (et oui, pour une fois j'ai pu feuilleter les ouvrages, ce qui n'est pas possible sur internet).

JALI040-basiques-couture-editions-saxe 5288004-vetements-tendance-couture-edisaxe

Avec le premier, "5 Basiques Incontournables" de Rika Komori de la collection Secrets de couturière aux Editions de Saxe, j'ai cousu deux robes. Une en liberty avec une parementure, des biais coupés dans le même Liberty, des petites fantaisies en dentelle sur les poches et un col Claudine:

P1000621 P1000627 P1000628P1000634 P1000635 P1000636

La seconde robe est en coton uni gris/violet avec une parementure et des biais coupés dans un Liberty, des fronces à la poitrine et une ceinture attachées sur les côté à nouer derrière.

P1000620 P1000624 P1000633 P1000629 P1000630 P1000631

Pour faire tout ça, j'ai tout de même passé une soirée sur internet pour découvrir qu'il faut modifier les patrons japonais car ces demoiselles n'ont pas la même morphologie que les européennes (mais bon pour ces deux modèles, ça n'a pas vraiment d'importance vue la coupe), et pour savoir comment modifier un patron (et oui avec mon 85 F en poitrine et le reste qui rentre dans du 36, j'ai vraiment du mal à rentrer dans les standards).

Résultat, j'ai agrandis le plastron de la deuxième robe en hauteur pour ne pas que les fronces se situent au niveau du saillant de la poitrine mais en dessous et en largeur pour contenir mes arguments féminins quelques peu hors norme...

Pour ajouter une touche de modernité, je porte ces robes avec un pantalon.

Dans le second ouvrage, "Coudre c'est facile" hors-série n°4 aux Editions de Saxe également, j'ai trouvé un sac vraiment joli. Et comme il me restait du Liberty de la première robe (pour l'extérieur) et du coton de la deuxième robe (pour l'intérieur), je me suis lancée.

P1000626

P1000637 Sac Liberty Dentelle

P1000639

A l'origine, le sac comporte deux poignées en cuir et la bandoulière est faite dans le même tissu que l'extérieur. Je n'ai pas fait de poignées et j'ai choisi une sangle écru pour couper du Liberty (j'ai eu peur que ce soit un peu lourd). Par contre, j'ai conservé le petit détail en dentelle que je trouve extra.

Le sac est super grand à l'intérieur (il y a une petite poche sur la doublure, au top pour y mettre mes clés) et la fermeture est un bouton magnétique super discret et surtout rapide à ouvrir et à fermer (et oui, mes sacs sont en général, toujours ouverts car je n'arrive pas à fermer la fermeture éclair en raison du trop-plein).

Je suis super contente de moi, surtout que je n'avais jamais cousu de vêtement et n'avais aucune notion de couture traditionnelle. Il faut dire que ces ouvrages japonais (traduits en français quand même) sont super bien expliqués et rendent la couture au final assez simple. Je les conseille aux débutantes.

Quand au matériel, les tissus viennent du magasin Euro-Diff à Cherbourg (9,60€ le mètre de liberty en 110cm, c'est tip-top) et les accessoires viennent de la boutique en ligne Ma Petite Mercerie.

 

En fouinant sur internet, j'ai trouvé un site vraiment sympa Mode pour Lol ou sont dispensés des cours de patronnage en vidéo (et gratuitement) qui nous mènent à fabriquer un patron de base sur-mesure (en plus super bien expilqué que ça rend toutes les étapes super simples). J'ai réalisé mon patron de base et essayé ma tunique de base sur-mesure, et bien elle est vraiment ajustée, c'est un vrai plaisr. Allez y faire un tour, en plus les vêtements de Cosplay réalisés sont purement magnifiques.

 

En attendant, j'ai encore quelques projets coutures, en vêtements et en accessoires de sac (je mets au points des accessoires que j'espère vendre sur Etsy, mais je dois d'abord cogiter, réaliser et modifier éventuellement mes idées, car je tiens à ne pas pomper sur quelqu'un... bien que certains ne se gênent pas vu les messages d'indignation que je triouve sur certains blogs de créateurs).

Ah oui, pour ce qui est de la décoration en couture, allez faire un tour chez Cré-Enfantin, un super site ou la créatrice maîtrise les appliqués à la perfection.

Amusez-vous bien.